Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roland HUREAUX

MrHureaux

Recherche

Articles Récents

Liens

23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 20:26

COMMUNIQUE D'"AVENIR DE LA LANGUE FRANCAISE"

 

Au moment où le conseil d’administration s’apprête à  désigner  le nouveau directeur de l’Institut d’études politiques de Paris, nous souhaitons  exprimer notre  vif souhait que celui-ci  réhabilite l’usage de la langue française dans son enseignement.

Les dérives financières de l’ancienne équipe, justement dénoncées  par le Cour des Comptes,  sont inséparables d’une perte générale des repères qui a conduit  à une politique culturelle aberrante. Au nom d’un mondialisme mal conçu et d’une modernité de pacotille,      l‘enseignement en anglais a été systématiquement favorisé au détriment de l’enseignement en français.  

Pour un pays, pour une  institution comme pour un individu, la maturité  est de savoir valoriser ses atouts propres et de ne pas entrer dans une  dépendance intellectuelle à l’égard de valeurs venues d’ailleurs, pour respectables qu’elles soient. Cela vaut particulièrement pour une institution emblématique de la 5e puissance du monde que nous sommes, chargée de former une partie de sa classe dirigeante. La francophonie est un atout à valoriser. En méprisant sa propre langue, un pays incite les autres au même mépris. 

Les étudiants français peuvent aller à l’étranger pour s’initier  à la langue de Shakespeare, bien différente du sabir d’aéroport qui généralement en tient lieu,  et on peut supposer que les étudiants étrangers  qui viennent en France  ont le désir de s’initier  à la  civilisation  française  et donc à la  langue française. Pour ce raisons les cours en langue étrangère ne sauraient être  que l’exception.

De même, la culture générale,  dont le général de Gaulle disait qu’elle était la véritable école du commandement,  non seulement militaire et politique mais aussi économique, doit  rester au centre de l’institution.

L’association que nous représentons restera particulièrement  vigilante pour observer en ce  domaine  les  évolutions de l’Institut.

 

Albert SALON

Stéphane MARCILHACY

Alfred GILDER

Roland HUREAUX    

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland HUREAUX
commenter cet article

commentaires

albertini 26/12/2012 11:58


bonjour;


"en méprisant sa propre langue,un pays incite les autres au même mépris".


ceci est fondamentalement vrai. et c'est, au-delà de la langue, le vrai CANCER de la France: en se méprisant (et détestant) lui-même et en se couvrant la tête de cendre dans tous
les domaines (à part le foot tous les 20 ans),un pays se suicide. cela est une raison suffisante,notamment, pour empêcher l'intégration des immigrés.


je ne vois pas d'issue;


cordialement


p;a;