Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roland HUREAUX

MrHureaux

Recherche

Articles Récents

Liens

31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 21:21

NOTE                                                                                               20/11/2015

 

L'aide des gouvernements français aux islamistes de Syrie de 2011 à 2015 : une haute trahison   

 

Dans le concert d'indignation et d'unanimité qui a fait suite aux attentats du 13 décembre à Paris, l'opinion a-t-elle compris avec toute la clarté requise que le gouvernement français apporte depuis 2011 aux djihadistes de Syrie ( avec lesquels les auteurs d'attentat sont en relation), une aide importante  à la fois en armement non létal et létal , en conseillers militaires et peut-être même en combattants sous un statut à déterminer (troupes régulières,  services secrets, mercenaires ?) ?

M.Hollande  annonce qu'il va faire une guerre totale  aux djihadistes. Il le disait déjà après l'affaire Charlie. Mais  quelle est sa légitimité et sa crédibilité sur ce terrain  puisque ces mêmes djihadistes, il les a aidés jusqu'en septembre 2015 au moins ?   

L'affabulation que nous n'aidons que des "rebelles modérés" ( ou terroristes modérés ?)  ne tient pas. L'"Armée syrienne libre" a-t-elle jamais existé ? Ce n'est pas  sûr et , en tous les cas,  elle n'existe plus,  ou comme c'est probable , elle est une couverture de djihadistes purs et simples. Al Nosra (nouveau nom d'Al Qaida) dont Fabius disait qu'il "faisait du bon boulot" a massacré les chrétiens de Malula.  

Il faut le dire: les gouvernements français successifs ont aidé en Syrie des djihadistes et personne d'autre.

Faire éclater la vérité au peuple français  n'est pas une tactique, c'est un devoir.

L'UMP ( Sarkozy , Juppé ) ayant commencé,  ce parti  ne dira rien.

Il convient qu'une personnalité de premier plan , sans forcément exiger d'emblée la démission du gouvernement mais avec force et  clarté ,  demande une commission d'enquête parlementaire qui fasse toute la lumière sur ces faits.

Le mot de Haute trahison (qui n'a jamais eu de définition juridique précise) peut être prononcé s'agissant d'une aide à des gens qui n'ont jamais caché leur hostilité radicale à nos valeurs et qui, au demeurant, ont toujours été considérés comme des  ennemis sur le plan intérieur.

L'alibi des prétendues horreurs du régime Assad ne tient pas. Il faut faire la part de la propagande. La plupart des accusations à son encontre se sont avérées fausses ( exemple: utilisation des gaz, massacres de Homs) ou douteuses ( mort de Rafic Hariri ) . Régime laïque et tolérant, au moins sur le plan religieux, il s'est trouvé confronté à une agression islamiste cent fois plus lourde que celle que nous essuyons. Au vu de notre  propre réaction face aux événements , on devrait comprendre qu'il ait lui aussi  réduit les libertés. "Pas de tolérance pur les ennemis de la tolérance".  Erdogan vient de "bombarder son propre peuple" au Kurdistan et il a reçu le G20 sans que personne ne le lui reproche. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland HUREAUX
commenter cet article

commentaires