Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roland HUREAUX

MrHureaux

Recherche

Articles Récents

Liens

31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 20:10

APRES LE REFERENDUM IRLANDAIS, LA FRANCE EN PREMIERE LIGNE

Apprendre la veille de la Pentecôte que la très catholique Irlande avait approuvé à une large majorité le mariage homosexuel n'a pas réjoui ceux qui se sont battus en 2012 et 2013 contre la loi Taubira, spécialement ceux qui espèrent, à la faveur d' un changement de majorité, une abrogation de cette loi.

Il y a à ce vote des raisons propres à l'Irlande : l'Eglise catholique y a certes été très influente dans le passé mais elle s'est trouvée ravagée plus qu'ailleurs par des problèmes de pédophilie ( nous prenons l'expression courante bien que ce qu'elle désigne soit plutôt de l'ordre de l'eros que de la philia !) et ne se caractérise pas par une vitalité intellectuelle à même de renouveler des argumentations souvent poussiéreuses.

Mais il faut situer ce référendum dans son contexte international. L'année 2013 a été décisive non seulement parce que la France a voté la loi Taubira, mais aussi parce que la cause dite "gay" a fait des progrès décisifs, en partie sous l'influence du vote français, aux Etats Unis d'abord, dans le reste du monde ensuite. Aux Etats-Unis, seuls une dizaine d'Etats avaient légalisé ce type de mariage; les autres résistaient. Aujourd'hui, ils ne sont plus qu'une poignée à résister et on dit que la Cour suprême va prochainement leur en retirer le droit.

Parallèlement, l'ONU fait des pressions insensées sur les petits pays du Tiers monde encore réticents.

L'ampleur de la pression mondiale en faveur du mariage homosexuel se meure au nombre de multinationales comme Goldman Sachs, Google, Microsoft, Disney, Coca Cola , 278 au total, qui sont intervenues auprès de la Cour suprême , comme le droit américain le permet, en tant qu'amici curiae pour qu'elle rende obligatoire ce mariage. A voir les puissants de ce monde ainsi mobilisés, on se demande comment un Mélenchon peut encore imaginer qu'il s 'agit d'une cause de gauche !

Dans un tel contexte, ce n'est pas un petit pays comme l'Irlande (4,6 millions d'habitants), très lié aux Etats-Unis, à l'économie aujourd'hui largement ouverte, membre d'une Union européenne qui elle même promeut l'idéologie libertaire, qui pouvait résister. Elle avait déjà essayé avec le traité de Lisbonne ; en vain.

Mais on aurait tort de penser que l'affaire est close. Marier des homosexuels n'est pas d'abord une affaire de morale; c'est une injure à la raison , notamment au vu d'un milliard d'années de reproduction sexuée et d'un million d'années d'histoire humaine. On dira qu'il est parfaitement improbable les grands pays occidentaux, désormais engagés, reviennent dessus . Tout aussi improbable, dirons-nous, qu' apparaissait la chute du communisme en 1980.

Il y a peu de chances en effet que le paradigme idéologique sur lequel nous vivons sur ce sujet comme sur d'autres, dure éternellement.

Mais d'où viendra le signal , nous ne dirons pas de la marche arrière mais du retour à la raison ? Quel autre pays que la France pourrait le donner ?

La France s'est déjà singularisée par le fait que face à ce vent mondial de folie qui a emporté peu à peu tous le pays avancés, elle seule a tenté de résister. Près d'un million et demi de manifestants se sont levés pour faire barrage à la loi Taubira . Il s'en est fallu de très peu qu'ils empêchent son adoption - nous ne disons pas son vote car le décompte des voix au Sénat n'a jamais été fait et tout laisse supposer que l'adoption dans le désordre et à main levée fut une manipulation. Cette résistance a frappé le monde entier. Personne ne l'attendait d'un pays connu pour sa liberté de mœurs, mais dont on avait oublié qu'il était aussi celui du bon sens cher à Descartes.

Et les lobbies savent bien qu'après La Manif pour tous, rien ne sera plus comme avant pour eux : la désaffection des Gay pride est un signe.

La France ne s'est pas seulement distinguée par sa résistance à la déraison. Elle est aussi le seul pays d'Europe dont la population se renouvelle encore (avec l'Irlande qui est en train de décrocher, comme les Etats-Unis ) . Certes l'impact démographique de l'homosexualité est infime mais son impact culturel ne l'est pas : il ne fait pas de doute qu'il y a un lien entre sa promotion et la récession démographique. En maintenant un taux normal ( ou presque ) de fécondité et cela grâce à tous ceux qui ont fait la Manif pour tous, la France montre, qu'on le veuille ou non, la voie du redressement au reste de l'Europe, qui doit le montrer au reste du monde.

Construction idéologique s'il en est, le mariage unisexe est soumis comme tout ce qui est idéologique au principe de château de cartes : il suffit qu'on en enlève une pour que l' édifice s'effondre. Si, faute d'être abrogé , l'édifice bâti par Mme Taubira se trouvait altéré ( réécrit !) de quelque manière, cela suffirait à montrer qu'il n'y rien d'irréversible dans le courant qui semble emporter l'humanité. En montrant que l'histoire n'est pas à sens unique, notre pays aurait rempli sa mission historique.

Roland HUREAUX

Partager cet article

Repost 0
Published by Roland HUREAUX
commenter cet article

commentaires